Détails du projet

Projet

Solution de stockage smart grids

Site

Lelystad, Pays-Bas

Client

Pilot projet

Année

2017

L'augmentation rapide des énergies renouvelables intermittentes exerce une pression croissante sur les réseaux électriques mondiaux. Afin de rendre les réseaux électriques plus résistants aux influences extérieures, Alfen, spécialiste néerlandais de l’énergie, lance une solution permettant aux parties locales du réseau de se déconnecter du réseau central et de s'auto-réparer.

Cellular Smart Grid Platform

Cette nouvelle solution de réseau, la Cellular Smart Grid Platform (CSGriP - plateforme cellulaire de réseau intelligent), divise le réseau en plusieurs petites cellules capables de fonctionner de manière autonome. En cas de panne du réseau central, ces cellules locales prennent le contrôle. Ils commencent automatiquement à restaurer toutes les sources d'approvisionnement locales en énergie, telles que l'énergie solaire et éolienne, et distribuent cette énergie aux consommateurs locaux. Au cœur de ce réseau local, le système de stockage d'énergie d'Alfen garantit l'équilibre entre la production et la consommation. Une fois que l'équilibre du réseau est rétabli dans une cellule, celle-ci se reconnecte automatiquement à d'autres cellules et, ainsi, le réseau électrique plus grand se reconstruit rapidement. De cette façon, la durée et l’ampleur des coupures de courant sont significativement réduites.

La solution d'Alfen en pratique

La solution CSGriP a été mise en pratique à l'Application Centre for Renewable Resources (ACRRES) à Lelystad, aux Pays-Bas. Elle associe les sources d'énergie locales (solaire, éolienne et biogaz) aux consommateurs d'énergie locaux. Éléments centraux, un système de stockage d'énergie de 0,5 MW et un algorithme gérant l'énergie locale, tous deux fournis par Alfen.

Evert Raaijen, spécialiste du stockage d'énergie chez Alfen, commente : « L'aspect unique de cette solution est que les cellules locales sont intrinsèquement stables grâce à l'auto-ajustement de l'offre et de la demande en fonction de la fréquence du réseau électrique. Cela rend le réseau réellement capable de s'auto-réparer en cas de panne du réseau central. Le fait que ce mécanisme d'auto-réparation soit basé sur les fréquences le distingue de nombreux réseaux intelligents liés aux TIC nécessitant des connexions de données relativement vulnérables pour équilibrer les réseaux locaux. »

L'avenir des réseaux électriques

La technologie Cellular Smart Grids Platform est en mesure de préparer les réseaux déjà établis à un futur qui promet d’être beaucoup plus décentralisé et axé sur les énergies renouvelables. De plus, des possibilités encore plus grandes existent dans certaines parties du monde restant encore à être électrifiées. Au lieu de construire des systèmes centraux basés sur de grandes centrales électriques à combustibles fossiles, les réseaux locaux basés sur les énergies renouvelables semblent être l'approche logique à adopter dans le cadre des situations où tout reste à créer.

Evert Raaijen : « Nous disposons d’une grande expérience des micro-réseaux locaux dans les régions dans lesquelles des infrastructures sont déjà en place, mais nous mettons de plus en plus notre expérience du stockage, des réseaux électriques et de la gestion de l'énergie en oeuvre dans d'autres régions du monde afin de leur permettre de passer directement au système énergétique du futur ».

Partenaires d'Alfen dans ce projet, on retrouve l'Université de Technologie de Delft, l'Application Centre for Renewable Resources, l'Université des Sciences Appliquées HAN, l'Université Avans, Bredenoord, DNVGL et l'opérateur réseau Alliander. Le projet est soutenu par une subvention de RVO-TKI Urban Energy.